Neuf Pourquoi Soral séduit Tome 1 – Pour une véritable critique du capitalisme Agrandir l'image

Pourquoi Soral séduit Tome 1 – Pour une véritable critique du capitalisme

Neuf

Que cela plaise ou non, Alain Soral est aujourd’hui l’intellectuel français le plus influent auprès des jeunes. Son livre Comprendre l’Empire, son site Egalité & Réconciliation, ses longues vidéos battent tous les records. Son alliance avec Dieudonné lui a apporté un public très large où l’extrême droite côtoie la jeunesse des quartiers populaires.

Etonnant ? Normal, pense Alain Soral qui se décrit comme « un cerveau qui vaut beaucoup beaucoup d’argent ». Michel Collon a décidé de vérifier. Que vaut cette pensée Soral ? Permet-elle de comprendre le « système » : inégalités, finance, crise, racisme, guerres ? Est-ce une solution d’avenir ou un dangereux retour vers un passé autoritaire ? Peut-on à la fois se réclamer de Che Guevara et d’Adolf Hitler ?

L’enjeu dépasse Soral. Aujourd’hui, le complotisme est partout. Favorisé par une info sous influence refusant le débat contradictoire. D’où l’importance de cette analyse globale du capitalisme par Michel Collon. Rigoureuse, pénétrante et, comme à son habitude, très claire. 

Plus de détails

18,00 €

Résumé

500 pages

Table des matières

Introduction ...................................................................................... 1

 Economie et finance : les 7 contradictions d’Alain Soral

1. Où se trouve la plus grande fortune du monde ? ................................. 33

2. Tout est de la faute des banques ? .................................................... 39

3. Qui est responsable de la crise ? ....................................................... 79

4. Y a-t-il un bon et un mauvais colonialisme ?....................................... 131

5. La guerre : complot ou conséquence de la crise ? ............................... 205

6. Sur quelles classes sociales pouvons-nous compter ? .......................... 321

7. Est-il possible de résister ? ............................................................. 411

Conclusion : notre choix sera décisif .....................................................499